dimanche 31 mars 2013

Quiétude...

En regardant des photos de vacances au Mont Saint Michel, je me suis arrêté sur une photo prise dans une église à Roz sur Couenon près du Mont , j'ai pensé la tenté en aquarelle (j'en avait d'ailleurs parlé à Anne) et hier je m'y suis collé.
D'un visage plutôt féminin je trouve que je l'ai un peu masculinisé...mais bon j'suis content quand même du résultat :-) 

  le travail réalisé... 




 et voici la photo...





11 commentaires:

  1. Tu as bien réussi à rendre la douceur et les drapés.
    Il y a un petit quelque chose dans la lèvre inférieure qui la rend un peu plus masculine mais sans rien retirer à la beauté de ton aquarelle.

    RépondreSupprimer
  2. Très beau travail, je trouve que la pierre est très bien retranscrite. Le visage de cette statue est plutôt androgyne, difficile de dire s'il s'agit d'une femme ou d'un homme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ces compliments...et laissons les choses comme on les ressent
      "femme ? homme ?"

      Supprimer
  3. Oui, moi aussi je trouve ça très réussi, tout en douceur, en quiétude, comme tu l'écris.
    Pour l'androgynie, j'attribuerais ça à un coin de lèvre peut-être un peu trop marqué et aussi à des sourcils un peu plus incurvés que ceux de la photo. Mais c'est un détail...

    RépondreSupprimer
  4. Très réussi, homme femme ou sculpture peut importe,la peinture se suffit à elle même sans la référence du sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous savez Anne et Hervé, cette aquarelle (encadrée maintenant)lorsque je la regarde incite à la sérénité. Ne me demandez pas pourquoi...c'est comme ça :-)
      En tout cas merci de vos appréciations :-)

      Supprimer
  5. ouf!!!je reste quant à moi scotchée! C'est doux, c'est beau, c'est???? Ouaff! Sans voix!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cathy...n'est ce pas que la douceur et la sérinité sont les clés de cette aquarelle....
      Et d'ailleurs merci encore une fois à Anne qui avec le temps m'a amené à ce stade :-)

      Supprimer
  6. Ah! Le Mont Saint Michel, cela me rappel une ballade dans n'importe quel direction et n'importe où pourvu que l'on bouge et que l'on soit à deux. Avec une arrivée à Brest, tard dans le soirée avec un froid de canard. Le lendemain un gite dans une ferme non loin du Mt S. Michel, couchage au dessus d'une étable, il faisait bon et chaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'y retourner récemment, endroit toujours aussi magique et à certaines heures quel régal que les couleurs que nous propose cette région :-)

      Supprimer